Data Ethics

Journée mondiale de la protection des données : qu’en est-il de l’expérience client personnalisée ?

January 28, 2022  |   Sarah Wanquet

Dans tous les aspects du quotidien, que ce soit en faisant ses courses, en lisant un article en ligne, en réservant ses prochaines vacances ou encore en réalisant des démarches administratives, des informations personnelles sont recueillies, utilisées et traitées. La circulation de ces données n’a jamais été aussi importante. De leur collecte à leur stockage, les citoyens sont à la fois soucieux du respect de leur vie privée et inquiets des dérives de leurs données. Avec le RGPD, la réglementation en vigueur plaide en leur sens.

Enjeu majeur de confiance entre les utilisateurs et les entreprises – et tout autre type d’organisation en réalité – la protection des données personnelles est aujourd’hui incontournable , mais pose encore de nombreuses  questions. Comment collecter et conserver ces données en toute sécurité ? Peut-on continuer à les exploiter sans contrevenir à la réglementation ? Leur utilisation reste déterminante pour les marketeurs afin de continuer à proposer des expériences clients personnalisées et adaptées à leurs besoins. Ou faut-il en abandonner l’idée ? Renoncer aux services personnalisés et l’accès libre au contenu internet?

Les entreprises sont à un tournant : la collecte des données de leurs clients reste un véritable enjeu stratégique, puisque la connaissance de leurs clients et prospects est l’actif stratégique qui leur permet de répondre promptement à leurs attentes, parfois même de les devancer, en leur proposant des services pertinents au moment adéquat. Mais leur utilisation abusive, sur laquelle certains ont pu bâtir leur modèle économique, se heurte naturellement à des limites éthiques et réglementaires. Le renforcement du cadre juridique n’autorise plus le moindre écart concernant le respect de la vie privée – et c’est bien normal ! – tandis que la confiance revient au centre des préoccupations des annonceurs et des consommateurs.

Chez LiveRamp, nous avons toujours eu pour préoccupation la protection de vos données personnelles.  Non pour en retirer un quelconque bénéfice d’image mais bel et bien parce qu’elle est au cœur de notre projet d’entreprise. Pas seulement parce que nous avions pressenti que cette exigence se traduirait un jour dans la loi, mais aussi et surtout parce que nous n’avons jamais envisagé qu’on puisse extraire le potentiel extraordinaire des data sans avoir préalablement instauré une saine relation de confiance entre annonceurs et consommateurs.

Avec le RampID, les données sont pseudonymisées et les identifiants des clients sont encryptés de manière spécifique. L’entreprise peut alors utiliser ces données de manière sécurisée dans les environnements de son choix qui sont connectés à LiveRamp, comme les walled gardens, mais aussi dans l’open web. Et la  vie privée des consommateurs est protégée. C’est la voie qu’a choisie Carrefour avec Carrefour Links : en passant par la plateforme Safe Haven, les marques et leurs partenaires peuvent collaborer dans un cadre simple et sécurisé pour améliorer l’expérience client. La « data collaboration » permet   aux entreprises de la chaîne publicitaire  des inter opérations  respectueuses de de la protection de la vie privée.

A l’aube de cette 16e édition de la journée mondiale de la protection des données, il est bon de rappeler qu’il est complètement possible de concilier respect de la vie privée et des données personnelles, tout en offrant la meilleure expérience possible dans un environnement numérique sécurisé. C’est ce à quoi nous œuvrons jour après jour.