Révolutionnez votre stratégie avec la Data Collaboration

By | septembre 19, 2018

Qu’est-ce que la data collaboration ?

Révolutionnez votre stratégie avec la “data collection”

Le partage de données n’est pas un mythe, mais bel et bien une réalité. Collecter de la big data n’est que la première partie de la découverte de données clés pour les entreprises. L’exploiter, l’analyser et surtout la partager à bon escient est clairement une révolution, alors que RGPD et conscience collective s’érigent de plus en plus face à ces intrusions modernes. Mais, en vrai, qu’est-ce que la data collaboration et que peut-elle vous apporter ?

 

La data collaboration : une réelle création de valeur

Aujourd’hui, la data est la sève de toute entreprise. Une sorte de matière brute utilisée pour en extraire toutes les informations nécessaires à la croissance économique d’une société. Impossible de s’en passer, car il n’y a pas meilleur outil pour décrypter autant les clients que leurs comportements. Et celle-ci peut devenir encore plus intéressante quand elle est partagée et enrichie par cette collaboration.

La data est ni plus ni moins de l’information, et plus celle-ci est riche, plus la connaissance grandit et devient pertinente. C’est en ayant cela à l’esprit que les collaborations entre sociétés voient de plus en plus le jour sur fond de 2nd party data. Il faut dire que les informations recueillies sur les profils de prospects sont plus que qualifiées quand elles sont recoupées avec les données clients d’une société similaire.

La collaboration entre partenaires et concurrents crée une valeur inestimable, qui pourrait se résumer à un adage bien connu : « Ensemble, on va plus loin ». Car c’est bien de cela qu’il s’agit : une connaissance accrue de sa cible, de ce qu’elle aime et de la façon dont elle est à même d’acheter. La publicité est donc centrée sur l’utilisateur et non plus sur le produit. L’orientation du message de toute campagne media ne pourra être en aucun cas erronée ou futile.

Les GAFA, pionniers du people-based marketing

Terme lancé en 2014 par Facebook, le people-based marketing est un concept qui permet de faire matcher publicité et personnes grâce à la récolte de data. Véritable arme de masse pour augmenter son ROAS, le people-based marketing peut faire augmenter les taux de conversion jusqu’à 3 fois.

 

La data collaboration : un nouvel insight

Avoir accès à plus de data permet d’enrichir autant l’expérience client que ses propres produits. Le marketing en ressort largement vainqueur. Pour autant, toutes les entreprises ne sont pas en mesure d’investir des sommes massives dans des campagnes 360 °cross device. Instaurer un partenariat avec une entreprise « sœur » permet d’enrichir sa connaissance marketing tout en prenant une longueur d’avance sur ses concurrents.

Cependant, il ne faut pas confondre la data collaboration avec un partage de données sans aucun filtre. La data collaboration est unique en son genre, car elle n’inclut aucun risque de transmission de données sensibles, grâce à des tiers de confiance technologiques. L’exploitation des données clients pour définir des segments se fait en toute transparence et de manière collaborative. C’est un partenariat gagnant-gagnant pour chacune des sociétés qui s’engage dans cette stratégie.

À la vue de la quantité infinie de data collectée, aucun département n’est réellement en mesure d’analyser et de classifier seul les informations de manière à pouvoir toutes les exploiter. Travailler à plusieurs sur la question offre une possibilité incommensurable : l’assurance que chaque donnée, quelle qu’elle soit, sera analysée et pourra être réutilisée comme un insight de choix.

Pour mettre en place une stratégie de data collaboration, il vous faudra :

  • Cibler une entreprise similaire à la vôtre pour un partenariat pérenne et non biaisé.
  • Établir une base de données multi-canal et à jour.
  • Utiliser un outil de data onboarding sécurisé et disponible sur toute plateforme.

 

Et la RDGP dans tout ça ?

Avec l’entrée en vigueur du RGPD au mois de mai dernier, la protection des données devient plus qu’une simple affaire de buzz se résumant aux pratiques douteuses du réseau social le plus notoire. Les gouvernements s’en mêlant, c’est une vraie question de fond qui implique que la gestion de la data doit être effectuée de manière très sécurisée dans un cadre international. Mais alors qu’en est-il du partage de celle-ci ?

En réalité, le RGPD ne change pas grand-chose, si ce n’est que l’internaute a le choix entre l’exploitation de ses données personnelles ou non. La loi pose un cadre, ordonne de la transparence et demande aux acteurs du web d’être en conformité pour redonner confiance aux utilisateurs. Ce dernier, lorsqu’il donne son consentement, le fait en toute connaissance de cause grâce au bandeau cookie et aux mentions d’utilisation qui sont présentes pour rappeler la finalité de la data enregistrée.

Pour autant, mieux connaître l’internaute tout en protégeant sa vie privée ne peut pas se faire sans l’utilisation de bons outils qui mettent ces principes au cœur de leurs utilisations. La pseudonymisation ne peut être une option, mais doit être une obligation. Finalement, on pourrait résumer en avançant que le RGPD est autant un moyen de fonder une relation de confiance avec l’internaute que de récolter de la data plus qualifiée et par conséquent, moins coûteuse.

À l’ère où les entreprises se doivent d’être de plus en plus centrées sur le client, la data doit être utilisée de même. La partager pour mieux l’analyser et mieux la comprendre est une nécessité pour qu’elle ait une vraie valeur ajoutée. Seule la data collaboration, par le biais d’outils performants, peut répondre à cela alors même que cette dernière est en constante augmentation. Data collaboration et RGPD combinés peuvent être la révolution des entreprises de demain.

 

Les trois points-clés à retenir sur la data collaboration :

– La data collaboration crée une valeur qualifiée qui ne pourrait être sans le partage.

– Le marketing se nourrit de la data collaboration pour adapter son message.

– RGPD et data collaboration ne sont pas contradictoires : la loi oblige le consentement de l’utilisateur pour récolter de la donnée le concernant tout en protégeant sa vie privée.

 

Si vous souhaitez en savoir plus sur les termes marketing, consultez le glossaire ou contactez-nous. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *