Actualités

Le moment est venu de passer à une infrastructure publicitaire qui convient à tout le monde

April 14, 2020  |   Arthur Sauvage

Les temps ont changé

Par Scott Howe, PDG, LiveRamp

Les third-party cookies ont marqué le début d’une économie numérique robuste qui a permis à tout le monde, des start-up chaotiques aux marques historiques, de faire de la publicité plus efficacement et à une échelle sans précédent.

Malheureusement, en cette période de croissance accélérée et d’innovation, l’industrie a négligé une faille fondamentale. L’infrastructure a obscurci le marché des données et presque entièrement exclu les consommateurs du processus décisionnel. Ce manque de transparence a généré de la méfiance, qui entraîne désormais des changements réglementaires et politiques dans le monde.

 

Un nouveau système amélioré

Notre industrie est confrontée à un défi nouveau et complexe : regagner la confiance des consommateurs. Nous devons déterminer comment les consommateurs participent à cette data-économonie et mieux leur expliquer que les données qu’ils partagent font partie d’un échange de valeurs mutuellement bénéfique, essentiel au développement de produits et services innovants. L’ancien système avec ses trackers invisibles n’a pas été conçu pour permettre aux consommateurs d’interagir ou même de comprendre ce qui arrive à leurs données.

Avec le développement des appareils connectés et la prise de conscience croissante de la quantité de données générées par l’Internet des objets (IOT), il est probable que les défenseurs de la vie privée inciteront à plus d’intervention. Les spéculations erronées sur des solutions de contournement telles que le fingerprinting ou les e-mails cryptés sont non seulement dangereuses, mais garantissent que nous aurons les mêmes conversations concernant la confidentialité des consommateurs dans deux ans.

Plus l’industrie mettra de temps à déployer des efforts concertés pour surmonter le manque de confiance et aller au-delà du respect de la conformité, plus il sera difficile de convaincre les consommateurs que nous comprenons comment les respecter et respecter leurs données, et encore plus de le faire. Tout comme nous avons utilisé la technologie pour stimuler la croissance du commerce électronique dans les années 1990, nous pouvons construire une nouvelle infrastructure basée sur les principes fondamentaux de la confiance.

 

Les éditeurs doivent renforcer la confiance et maintenir les revenus grâce à un trafic authentifié

Les éditeurs peuvent prendre en charge cette nouvelle infrastructure en doublant les relations first-party et en renouvelant l’attention portée au développement de nouvelles expériences innovantes et au contenu engageant. Un échange de valeur plus juste qui fonctionne sur un modèle de consentement et de préférences aidera les consommateurs à se sentir moins comme le produit et plus comme les bénéficiaires d’un phénomène économique positif et dynamique.

En sollicitant des informations et une participation, les éditeurs offrent aux consommateurs plus de transparence sur la façon dont leurs données sont utilisées et un choix de participation. En témoignant aux consommateurs le respect qu’ils méritent, les éditeurs peuvent facilement passer à un modèle d’authentification directe plutôt que par procuration, ce qui confère davantage de valeur à l’inventaire. Les utilisateurs connectés fournissent instantanément des rendements plus élevés pour tous les navigateurs sans cookies et débloquent la demande de nouveaux flux à revenus plus élevés.

Les marques, les agences et les partenaires doivent s’appuyer sur des solutions durables et confidentielles sans cookies

Google annonçant la suppression des third-party cookies ne signifie pas la fin de l’adressabilité ou le déclin de la portée numérique. L’adoption d’un identifiant interopérable et persistant préservera la confidentialité, activera l’adressabilité et résoudra les problèmes résultant de l’infrastructure historique basée sur les cookies, comme la perte de données et la baisse des rendements suite à plusieurs synchronisations de cookies.

Les identifiants codés de manière unique pour chaque partie peuvent également garantir la protection des données, qu’elles soient activées dans un environnement cloisonné, sur l’open Internet ou entre des partenaires de données et de technologie.

Chez LiveRamp, nous savons que davantage de transparence, efficacité et responsabilité sont possibles. La seule façon d’atteindre la prochaine phase de développement économique accéléré est de passer à ce nouveau système. À cette fin, nous invitons tout le monde à s’intéresser et à commencer à expérimenter avec des solutions neutres, confidentielles et sans cookie qui permettront de pérenniser notre industrie.

Les éditeurs, les marques, les agences et les fournisseurs de technologies disposent tous un pouvoir énorme pour insister sur des améliorations systémiques capables de créer un terrain de jeu plus équilibré et égalitaire. Aujourd’hui, trente ans après le début de ce voyage, ne laissons pas passer cette occasion.

 

Scott Howe est le président-directeur général de LiveRamp, une société de technologie et de services qui fournit la plate-forme d’identité exploitée par les marques et leurs partenaires pour offrir des produits innovants et des expériences exceptionnelles. Enracinée dans l’accessibilité, l’identité, la connectivité et la gestion des données, LiveRamp facilite la connexion des données, des personnes et des applications du monde.