Actualités

Les annonces d’Apple à la WWDC : Qu’est-ce que cela signifie pour les annonceurs et les éditeurs ?

June 25, 2021  |   Arthur Sauvage

Lors de sa Worldwide Developer Conference (WWDC) annuelle, Apple a fait plusieurs annonces relatives à la protection de la vie privée qui auront un impact sur la manière dont les annonceurs se connectent à leurs clients et dont les éditeurs monétisent leurs inventaires. Voici un bref résumé des deux principales annonces, et ce que vous pouvez faire pour agir dès maintenant :

Ce qu’Apple a annoncé

Blocage des adresses IP avec ITP

Apple met à jour sa technologie Intelligent Tracking Protection (ITP) pour bloquer les adresses IP utilisées à des fins de ciblage et de mesure. Cette décision vise principalement les solutions de fingerprinting, qui collectent des données de navigation afin de créer un identifiant unique pour un utilisateur. Le fingerprinting collecte des données à l’insu de l’utilisateur et sans son consentement, et va donc à l’encontre de l’aspiration à la protection de la vie privée qui a émergé dans l’écosystème au cours des cinq dernières années. Si le recours au fingerprinting est tentant pour collecter massivement des données sur les utilisateurs, il porte atteinte à la confiance des consommateurs et n’est pas une solution durable. Les modifications apportées par Apple auront un impact important sur les fournisseurs d’identifiants issus du fingerprinting opérant sur Safari, et il est probable qu’elles rendront leurs solutions inefficaces.

Qu’est-ce que cela signifie pour les annonceurs ? Cette mise à jour renforce l’importance de faire leurs campagnes sur la base d’identifiants reposant sur la confiance des consommateurs. Les marques qui souhaitent toucher leurs clients à travers des canaux et des solutions basés sur leurs adresses IP, ne pourront plus le faire sur Safari. En revanche, elles pourront se tourner vers les solutions people-based fondées sur la logique de l’authentification pour continuer à faire des publicités sur différents canaux en respectant les règlements des navigateurs.

Qu’est-ce que cela signifie pour les éditeurs ? Cette mise à jour renforce la nécessité pour les éditeurs d’établir des relations first-party de confiance avec leurs visiteurs. Les utilisateurs qui s’authentifient permettent aux éditeurs de lier leur inventaire à des données marketing first, second et third party. Les éditeurs doivent se méfier des solutions sans cookie qui prétendent offrir l’identité sans l’authentification – car celles-ci utilisent probablement des procédés qui ne sont pas respectueux de la vie privée ou manquent de transparence pour les utilisateurs.

Hide My Email

Apple a lancé “Hide My Email”, un service qui crée une adresse électronique unique et aléatoire pour remplir des formulaires en ligne, de sorte que chaque site reçoive une adresse mail fictive en lieu et place de la véritable adresse de l’utilisateur. Ce service “relais” transfère ensuite les e-mails à la véritable adresse mail de l’utilisateur. “Hide My Email” est une extension de la fonction “Sign In With Apple” sur les applications mobiles.

Qu’est-ce que cela signifie pour les éditeurs ? Les éditeurs doivent donner la priorité à l’établissement d’une relation de confiance avec les consommateurs, afin que ceux-ci se sentent suffisamment à l’aise à l’idée de partager leur adresse électronique réelle plutôt que l’adresse de relais. En outre, les éditeurs devraient envisager d’étudier les technologies qui exigent la véritable adresse électronique de l’utilisateur.

Un mouvement tectonique dans le secteur

La communication d’Apple est la dernière d’une longue série d’annonces qui ont conduit à une profonde mutation du paysage numérique – toutes procédant du manque de transparence des processus de collecte des données, de la façon dont ces données sont utilisées, et de la perte de confiance qui s’est ensuivie chez les consommateurs. Qu’il s’agisse d’ITP, d’ETP, de la fin des cookies tiers sur Chrome, de la rédaction de l’ID DCM, de l’AppTrackingTransparency (ATT) sur iOS, et des récents changements de l’opt-out de l’Android Advertising ID (AAID), toutes visent à remettre les consommateurs au centre de l’attention, exigeant des annonceurs et des éditeurs qu’ils gagnent la confiance des consommateurs en développant des relations directes avec eux.

LiveRamp s’est préparé à ces changements. Nous avons conçu notre solution ATS (Authenticated Traffic Solution) en mettant l’accent sur la confidentialité et la confiance des consommateurs. Elle est conçue pour donner aux annonceurs et aux éditeurs le contrôle de leurs données et des identifiants, tout en préservant la transparence, le consentement et le contrôle des consommateurs, afin que les annonceurs et les éditeurs puissent établir une relation de confiance avec leurs clients. Cette base de confiance permet aux marques de tisser des liens plus forts avec leurs consommateurs. Cela implique le partage de leurs informations (via l’authentification) en contrepartie d’un apport de valeur réel et de meilleures expériences clients. Cet échange de valeur est essentiel pour permettre des parcours clients personnalisés.

ATS est également conçu en accord avec les principes des grandes plateformes, au fur et à mesure que celles-ci s’efforcent de placer les intérêts des consommateurs au premier plan. Par exemple, ATS réplique l’approche que Google lui-même a adoptée pour ses propres services comme Google Search et YouTube. ATS met ces fonctionnalités à la disposition des éditeurs indépendants, de sorte que l’internet ouvert puisse rester compétitif par rapport aux « walled gardens », et qu’ils puisse continuer à fournir les contenus gratuits que nous apprécions tous.

Il est temps d’agir

Les changements dans le secteur ne ralentissent pas. LiveRamp peut vous aider à structurer votre actif de données first party grâce à la résolution d’identité et à fournir des expériences pertinentes à vos clients grâce à ATS, en assurant adressabilité et mesurabilité à l’échelle mondiale. Il est prouvé qu’ATS fournit de meilleurs résultats aux marques et aux éditeurs.

Annonceurs : Il est grand temps d’abandonner les workflows basés sur les cookies, les MAID et les IP. Cela signifie acheter des espaces et mesurer l’impact des campagnes sur RampID, et déployer des solutions basées sur l’authentification pour créer des segments first et second party.  Vous aurez toujours le choix d’acheter directement auprès d’une DSP ou via des marketplaces privées d’identifiants par le biais de SSP. L’achat sur RampID combine toutes les sources d’adressabilité people-based (ATS, CTV IDs via IP, cookies tiers et appareils mobiles) pour permettre aux marques d’acheter et de mesurer efficacement sur tous les canaux. Cela permet aux marques de tirer parti des identifiants des appareils/navigateurs tant qu’ils existent tout en sécurisant leurs investissements lorsqu’elles achètent sur l’inventaire ATS.

Éditeurs : Déployez ATS et rejoignez les centaines d’éditeurs dans le monde qui ont eu accès grâce à cela à de nouvelles sources de revenus (à partir d’environnements auparavant non adressables comme Safari, Edge et Firefox) et amélioré leurs CPM (comme l’a fait Microsoft, le deuxième éditeur mondial, qui a connu une augmentation de 40%).

Commencez dès aujourd’hui en contactant votre représentant LiveRamp, envoyez-nous un e-mail à ats@liveramp.com.